Imprimer cette page imprimer

Techniques électrochimiques

Les techniques électrochimiques de Coloral SA sont les suivantes :

Oxydations anodiques

L’oxydation anodique de l’aluminium ou éloxage est un processus électrochimique qui consiste à faire croître une couche d’oxyde poreuse et colorable à la surface de la pièce.

Cette couche possède des caractéristiques uniques :

  • Anti-corrosion, colorable (tout en préservant le caractère métallique), améliorant les propriétés mécaniques et tribologiques.

Coloral distingue trois types d'oxydation anodique :

  • L'anodisation sulfurique décorative.
  • L'anodisation dure.
  • L'anodisation GL.

Coloral pratique aussi l'anodisation du titane. La couche d'oxyde est limitée et a la propriété de se colorer intrinsèquement par diffraction de la lumière incidente, d'où une palette de couleurs limitée et une intensité en fonction de l'état de surface initial.

Gravure chimique

Le gravage chimique permet de réaliser des motifs précis d'une profondeur de 0.05 à 0.2mm sur l'aluminium, l'acier inoxydable et le laiton.

Le contraste du gravage peut être accentué par une déposition de chrome noir dans son fond et/ou l'application de vernis colorés.

Conversions chimiques

Coloral propose deux types de conversions. A savoir l’alodine 160/161 conférant une couleur jaunâtre aux pièces et l’alodine 400 de couleur neutre. Ces traitements permettent de protéger l’aluminium contre la corrosion tout en lui laissant sa conductivité électrique et sont compatibles avec les normes ROHS. Ces traitements sont également utilisés comme sous-couche avant peinture.

Dépôt de cataphorèse

Cette opération consiste en une déposition électrolytique d’un polymère (epoxy) chargé électriquement, protégeant la surface traitée contre la corrosion. Elle peut être utilisée dans différents processus par exemple comme épargne temporaire pour la gravure chimique.